En Réseaux (TumblR...)

Tano, un ado difficile, est envoyé dans l’extrême sud du Chili chez son père qu’il n’a plus revu depuis des années. C’est la dernière étape avant la maison de redressement, solution dont tout le monde s’accorde à dire qu’elle aurait des effets dévastateurs sur le jeune homme… Les retrouvailles avec ce père « étranger » et l’adaptation à un nouvel environnement sont semées de difficultés… Rapidement, Tano fait la connaissance de Cheo, victime de discriminations au lycée à cause de son appartenance sociale : il est Mapuche, une communauté aborigène en lutte dans le sud du Chili pour préserver ses terres ancestrales contre l’exploitation industrielle de cellulose…

De manière très subtile, le récit nous amène à prendre de la hauteur et la grande Histoire s’immisce peu à peu dans les préoccupations de Tano et Cheo… Claudia Huaiquimilla, jeune réalisatrice chilienne et mapuche, s’est inspirée de sa propre adolescence pour construire ses personnages, ainsi que de divers évènements liés au conflit pour enrichir son scénario. Entre film initiatique, sur le passage à l’âge adulte et la quête d’identité, et film politique, engagé à dénoncer une forme d’injustice sociale, Mala junta est une œuvre touchante et sensible dont les différents propos parviennent à atteindre une forme d’universalité sans jamais tomber dans la caricature. (à American Cosmograph)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.